Le domaine Groffier, Père et Fils.

Le domaine Groffier, Père et Fils.

« Musicien du Vin »  

C’est à la toute fin de l’hiver que nous sommes allés à la rencontre de Nicolas Groffier, vigneron de père en fils depuis quatre générations, à Morey Saint-Denis.

Photo de la parcelle des Amoureuses du domaine Groffier

Le domaine Groffier fût créé vers la fin du 19ème siècle par Frédéric Groffier, et le vignoble s’étend aujourd’hui sur les communes de Gevrey-Chambertin, Chambolle-Musigny et sur la Côte de Nuits.

Photo d'un pied de vignes de pinot noir du domaine Groffier

J’avais hâte de rencontrer Nicolas Groffier, car au-delàs de l’amour que nous portons à ses vins, nous partageons une autre passion commune : La musique !           
Multi-instrumentiste et guitariste de cœur, Nicolas aborde la culture de la vigne et la vinification comme un musicien. Il parle de partage, d’inspiration, de notes et d’harmonie lorsqu’il nous raconte la culture de la parcelle des Amoureuses que nous avons visitée lors de notre passage.

Photo d'une enseigne d'époque du domaine Groffier
Photo portrait noir et blanc de Nicolas Groffier

Nicolas vinifie depuis 2004, il est, comme beaucoup de ses confrères, né dans les vignes, dont il a appris les secrets aux côtés de son grand-père et de son père Robert. Le domaine vinifie 8 cuvées parmi lesquelles le Chambolle-Musigny 1er Cru les Amoureuses, Les Hauts-Doix, Le Clos-de-Bèze et les Bonnes Mares, toutes emblématiques.

Photo de la table d'étiquettes du domaine Groffier

Nous avons personnellement découvert le domaine Groffier il y a plusieurs années au travers de leur Bourgogne Pinot Noir, et avons été bluffés par le fruit et la fraîcheur qui s’en dégageaient.

Nicolas nous a rappelé certaines notions de viticulture, comme l’importance élémentaire de sortir de beaux fruits, de bons raisins, ce qui représente déjà presque la moitié du résultat final. Encore une fois, c’est comme en musique, où la prise de voix en studio doit être la meilleure possible de façon à ce que l’ingénieur du son puisse en faire bien plus qu'un simple produit de consommation, une véritable œuvre d’art.

 

Photo d'une main tenant un verre de vin rouge du domaine Groffier

Nous avons longtemps discuté de son approche de la vinification et de sa relation avec les vignes. Nicolas a pris le temps de nous faire comprendre à quel point chaque geste compte, même celui de ne rien faire. Il est parfois judicieux de laisser la vigne livrée à elle-même afin qu’elle ne « s’habitue » pas trop aux soins de son vigneron. On le rappelle, la vigne doit « souffrir » pour donner de meilleurs fruits.

Photo de Nicolas Groffier présentant ses cuvées

De même, il met un point d’honneur à garder au maximum la pureté du jus, sans coller ni filtrer ses vins, pourtant d’une limpidité parfaite, pour encore plus de plaisir dans le verre et en bouche.

Passionnante discussion, le tout en dégustant tour à tour les vins du domaine, notamment le Chambolle-Musigny 1er Cru Les Hauts Doix 2016 déjà très abouti, et dont les années ne feront que sublimer et complexifier ses arômes. Nous en avons eu la preuve en dégustant la même cuvée avec 10 ans d'âge... exquis !

 

Photo détail d'un verre de vin rouge du domaine Groffier

La journée s’est évidemment terminée en musique, dans un pur moment de rock et de convivialité, faisant un peu trembler les murs voisins du Clos du Tart !   

Portrait de Nicolas Groffier en train de jouer de la guitare électrique
Photo de Nicolas Groffier de dos en train de jouer de la batterie
Photo de Linda, Nicolas Groffier et Benjamin

 

Nos vins du domaine Groffier :

Article Suivant

Disponibilité